Port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés

Un défi avec des responsabilités partagées, selon la FCCQ et la Chambre de commerce
de la grande région de Saint-Hyacinthe

 

Montréal, le 13 juillet 2020 – Alors que le gouvernement du Québec vient d’annoncer le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe (CCGRSH) sont préoccupées par les pénalités que pourraient subir les entreprises.

À partir du 18 juillet, le port du masque devra être obligatoire dans tous les lieux publics fermés, incluant commerces et restaurants. Bien que les mesures proposées soient nécessaires pour endiguer la pandémie de la COVID-19, la responsabilité devrait être plus clairement partagée entre les particuliers et les entreprises.

« Bien que nous comprenions la décision, nous craignons néanmoins les possibles conséquences que ces responsabilités auront sur les entreprises. Il serait nécessaire de responsabiliser davantage les individus pour leurs actes, dans le respect des mesures », affirme Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Pour l’instant, les sanctions et amendes annoncées concernent principalement les entreprises. Nous comprenons la nécessité de faire appliquer les décisions de la Santé publique, mais les commerçants ne devraient pas être les uniques responsables du comportement des individus. C’est pourquoi nous souhaitons que le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec précise rapidement les modalités entourant les sanctions aux individus prévues pour le 1er août », ajoute M. Milliard.

« Nous appréhendons les conséquences que ces nouvelles mesures pourraient avoir sur les entreprises de notre région maskoutaine. Bien évidemment, nous sommes dans un contexte d’efforts collectifs pour éviter la transmission communautaire. Cependant, nous pensons que c’est une responsabilité partagée entre les entreprises mais également les individus », souligne Jacqueline Rainville, présidente de la CCGRSH.

Depuis le début de la crise, les entreprises collaborent et agissent de façon responsable pour respecter les meilleures pratiques sanitaires demandées par la santé publique. En effet, bon nombre d’entre elles ont investi considérablement pour obtenir le matériel et les ressources nécessaires pour limiter la contagion.

La FCCQ et la CCGRSH admettent le devoir de diligence raisonnable dont doivent faire preuve les entreprises pour s’assurer de créer un environnement sécuritaire pour les particuliers et leurs employés. Toutefois, il est important de prendre conscience qu’il y aura des personnes qui auront besoin d’être convaincues de la pertinence de cette mesure et que ce n’est pas aux entreprises d’en subir les conséquences.

« Le gouvernement a la responsabilité de bien communiquer les informations nécessaires ces prochains jours via des campagnes d’affichage pour s’assurer que les nouvelles mesures soient respectées », conclut Charles Milliard.

 

À propos de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe (CCGRSH)

La Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, forte de son réseau de plus de
750 membres et délégués, fait partie des 18 plus grandes chambres de commerce du Québec. La CCGRSH représente un pôle dynamique d’information, de formation et de réseautage pour toute la communauté d’affaires. De plus, la CCGRSH participe, en collaboration avec les partenaires du milieu, au développement économique de la grande région de Saint-Hyacinthe.

 

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

Depuis plus de 127 ans, la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe constitue un rassemblement de gens d'affaires et une des plus puissantes forces de mobilisation de la région.

            

Contact 

780, avenue de l'Hôtel-de-ville
Saint-Hyacinthe (Québec)
J2S 5B2

Téléphone : 450 773-3474
Télécopieur : 450 773-9339

chambre@chambrecommerce.ca

Lundi au vendredi, 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30